Les ateliers du Corps à Vivre

Ils sont le croisement fertile de différentes sources.

J’ai eu la chance de rencontrer et de travailler avec des personnes humainement éveillés dans leur corps, leur cœur et leur esprit.

Ce travail entrepris depuis plus de 29 ans a été une véritable résurrection tant j’étais mal dans ma peau. Depuis quelques années avec ma spécificité et celle que je suis, toujours en devenir, je redonne une partie de ce travail, de cet éveil corporel.

Il s’agit de réconcilier le corps que l’on a et le corps que je suis.
   – Le corps que l’on a,
C’est le corps que l’on entretient comme on entretiendrait une machine pour son bon fonctionnement et sa longévité : avoir une bonne santé, une bonne forme et c’est bien sur nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie.
C’est aussi la bonne image de soi que l’on veut donner ; bien s’habiller, se maquiller, se parfumer et bien sûr il est nécessaire de prendre soin de soi mais c’est aussi le jeu de l’apparence, du paraître.
C’est aussi le corps relationnel, être en bonne relation avec les autres et c’est légitime et pourtant nous sommes plus souvent notre corps réactionnel, soumis à nos émotions, peurs, désirs, plaisir. Notre corps est plus ou moins ouvert ou fermé, se laissant plus ou moins touché, aimé.
   – Le corps que l’on est,
C’est voir qui est la à l’intérieur, c’est se visiter, se rencontrer, s’accueillir, sentir qui nous sommes au fond de nous-mêmes.
C’est très corporel et c’est plus profond que cela. C’est développer une manière d’être la qui nous révèle à notre être profond, qui révèle notre force de vie.
C’est redécouvrir le corps que je suis à travers l’écoute, le ressenti, le souffle qui m’anime, les structures qui me portent, la relaxation, le silence, les émotions ajustées, la créativité, la voix.
Se réconcilier, s’accepter, se délier pour mieux se relier aux forces de vie… s’aimer. Au fond, la conscience corps-âme-esprit s’éveille. Recontacter le lumineux en soi, se laisser trouver, s’ouvrir à l’espace du Soi. Etre dans l’être que « je suis », dans son essence première… laisser œuvrer le mystère de la Grande Vie…  dans sa Plénitude, Sa Paix, Sa Joie, Sa Sagesse, Son Intelligence, Sa Grâce…

Merci à Jacques, à Patrick et à toutes les personnes rencontrées sur ce chemin de maturation.

Odile Bourdi

Contact

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s